Osada, Osada me toucher plus bas

lundi 4 avril 2011

Je n'ai pas encore eu l'occasion de professer en ces lieux mon amour et admiration pour les productions d'Amanita Design. Je suis tombé par hasard sur leur site il y a quelques années de cela en découvrant le surprenant jeu flash Samorost. Et ça a été le coup de foudre immédiat. Depuis les p'tits gars ont parcouru du chemin, puisqu'ils ont fait une suite toute aussi délirante et plus longue, mais sont aussi rentrés dans la cour des grands avec Machinarium qui est sortit dans le commerce (et auquel je n'ai pas encore joué, mais ça ne saurait tarder), d'ailleurs récompensé par le prix Excellence in Visual Art à l'Independent Games Festival 2009 (excusez du peu). Ils ont aussi créé un court métrage que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir non plus. Et ô joie, pas plus tard qu'aujourd'hui est sortit leur nouveau jeu flash / vidéo musicale interactive (comme c'est qu'ils disent) / trip sous acide : Osada. Une sorte de délire visuel et sonore autour des thèmes et références iconographiques du western, mêlées à diverses activités vacancières. Je ne prétendrais pas avoir saisi le sens profond du jeu (ni d'ailleurs qu'il y en ait un), mais ça m'a beaucoup amusé. Seul regret : c'est trop court. On en redemande, et ça va être dur de patienter jusqu'à Samorost 3.
Allez, quelques images pour vous donner envie :




C'est gratos et ça ne prend pas plus 5 minutes. La petite pause parfaite au boulot, si vous avez des écouteurs. Qu'est ce que vous attendez? Et si vous appréciez, je ne peux que vous encourager à acheter la version offline pour la somme symbolique de $2.

Sinon, je tire mon chapeau virtuel à celui qui trouve la référence du titre.

3 commentaires:

Abettik a dit…

pas d'idée pour la référence (tout du moins, sans google!) mais j'accroche carrément au design: j'y cours! merci pour le tuyau.

Vit Vadura a dit…

Salut, Maëlig; OSADA c'est le mot tchéque qui veut dire "campement" et le video se refère au imaginaire des "tramps" tchèques qui dès années 30 jusqu'aux années 70-80 allaient se rassembler les weekends et vacances dans des campings et jouaient aux cowboys et indiens, d'ôu, je suppose, cet esthétique acidique des annés 70; c'est génial, n'est-ce pas.

Maëlig a dit…

Interessant! Qu'est ce qui y a mis fin?

Enregistrer un commentaire